Fin des inscriptions électeurs : 1 jour 8 h 55 min

Fin des candidatures : 1 jour 8 h 55 min

Plateforme d'Election des Délégués Pays du Haut Conseil des Togolais de l'Extérieur.

Choisir le Délégué de son pays

La création de compte électeur sur la plateforme vous permettra de fournir les documents nécessaires afin de pouvoir voter dès la période d'ouverture des votes.​

Postuler pour être Délégué Pays

La création du compte candidat vous permet d'accéder à la plateforme pour soumettre votre candidature en fournissant les documents et informations requis dans l'appel à candidatures
Choisir le Délégué de son pays
La création de compte électeur sur la plateforme vous permettra de fournir les documents nécessaires afin de pouvoir voter dès la période d'ouverture des votes.

Postuler pour être Délégué Pays

La création du compte candidat vous permet d'accéder à la plateforme pour soumettre votre candidature en fournissant les documents et informations requis dans l'appel à candidatures

Choisir le Délégué de son pays

La création de compte électeur sur la plateforme vous permettra de fournir les documents nécessaires afin de pouvoir voter dès la période d'ouverture des votes.

Postuler pour être Délégué Pays

La création du compte candidat vous permet d'accéder à la plateforme pour soumettre votre candidature en fournissant les documents et informations requis dans l'appel à candidatures

Choisir le Délégué de son pays

Postuler pour être Délégué Pays

Communiqué
MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE L’INTEGRATION AFRICAINE ET DES TOGOLAIS DE L’EXTERIEUR   Suite au lancement, le 02 juillet 2019 à Lomé, du projet de…

Le Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur, un organe non partisan et de développement mis au service de la diaspora

(Togo First) – La création du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE) a été actée mardi dernier. Cet instrument de développement mis au service de la diaspora, selon Robert Dussey (photo), ministre en charge des Togolais de l’Extérieur,  « sera un organe consultatif non partisan. Il ne sera affilié à aucune obédience religieuse, idéologique, ni politique ». L’enjeu, a-t-il déclaré, est de « rassembler tous les Togolais de l’Extérieur ».

 

A l’analyse, cette structure devrait permettre à l’Etat de répondre à une double préoccupation : promouvoir partout la défense des intérêts et des droits des Togolais de l’extérieur. Le ministre assure à cet effet que le HCTE « sera chargé de  promouvoir partout la défense des intérêts et des droits des Togolais et des Togolaises, et surtout leur assurer un bien-être, en apportant un soutien à chaque fois que les circonstances l’exigent.»

 

En outre, cet organe sera un canal pour le Togo qui ambitionne de mobiliser sa diaspora autour des questions de développement. Il s’agira de « faire de la diaspora togolaise plurielle, une plateforme unique au service de la prospérité de notre nation », précise le ministre.

 

Rappelons qu’un Forum Economique des Togolais de l’Extérieur (FETEX) est prévu fin novembre prochain en ce sens.

 

Le HCTE, à en croire Koffi Akakpo qui représente la diaspora, «  se compose de l’assemblée générale, des groupes de travail permanents et du  guichet Diaspora ».

 

Environ 2 millions de Togolais vivent à l’extérieur, dont près de 1,5 million en Afrique. Ainsi que le révélait un récent rapport d’Afrobaromètre, en sortant, les Togolais préfèrent rester près de leur pays.

 

 

Source : togofirst.com

 

Partagez sur les réseaux sociaux